Tout sur les boules de geisha

Comment fonctionnent les boules de geisha ? Comment les utiliser ? Le livre et le film ‘Cinquante Nuances de Grey’ ont rendu les boules de geisha très populaires. On les appelle aussi boules vaginales, boules de Kegel ou boules Ben Wa. Vous vous demandez comment fonctionnent les boules de geisha, et comment elles s’utilisent ? Vous voulez connaître les différents modèles et les matières dans lesquelles elles sont fabriquées ? Et lesquelles sont faites pour vous ? Voici toutes les informations, conseils et astuces !

Que sont les boules de geisha ou vaginales ?

Les boules de geisha consistent en deux grosses billes qui s’introduisent dans le vagin. Elles peuvent être de différentes matières (verre, silicone, métal) et existent en divers modèles. Les boules sont soit séparées l’une de l’autre, soit reliées et dotées d’un cordon de retrait.

Comment fonctionnent les boules de geisha ?

Les boules de geisha sont une méthode parfaite pour faire travailler le périnée et remuscler le plancher pelvien. À l’origine, elles n’ont donc pas pour but de donner du plaisir. Leur utilisation régulière permet d’intensifier la satisfaction sexuelle.

À l’intérieur des boules vaginales, il y a généralement un poids mobile qui bouge au rythme de vos mouvements. Que vous les portiez en courant, en faisant du vélo ou assise, les boules se déplacent lentement dans votre zone intime en exerçant une pression sur la paroi vaginale (et votre point G) et vous procurent un petit frisson interne. Cette sensation ne vous amène pas directement à l’orgasme mais stimule votre point G pour vous offrir un plaisir érotique et excitant.

Les boules de geisha peuvent être portées toute la journée, chez vous, à l’extérieur ou au travail. Mais si vous le désirez, vous pouvez aussi les utiliser uniquement lors des rapports sexuels.

Remarque :
Chaque femme n’a pas la même sensibilité de la paroi vaginale et du point G. Les boules de geisha peuvent n’avoir aucun effet stimulant sur certaines d’entre elles. Mais même si vous ne ressentez rien, elles vous permettent de faire travailler votre périnée et votre plancher pelvien. Avec une zone intime suffisamment musclée, vous évitez d’éventuels problèmes comme l’incontinence ou autres soucis.

Conseil :
Si vous ne connaissez pas encore beaucoup les boules de geisha, commencez par des boules Ben Wa légères. Vous réussissez à les faire tenir en vous après plusieurs séances ? Vous pouvez alors passer à un modèle plus lourd. Les boules de geisha les plus lourdes sont plus particulièrement adaptées aux utilisatrices expérimentées.

Le saviez-vous ?
De nombreuses femmes portent des boules vaginales des journées entières, car elles sont excitées rien qu’en pensant au fait qu’elles ont des boules de geisha en elles.

Périnée bien musclé

Comme expliqué précédemment, les boules de geisha ou boules vaginales servent notamment à muscler le périnée et le plancher pelvien. Leur utilisation consiste en effet à contracter les muscles intimes pour retenir les boules. Un périnée fort et bien musclé améliore la vie sexuelle : les sensations pendant le rapport sont intensifiées, la lubrification vaginale naturelle est plus importante et les orgasmes sont beaucoup plus puissants. Bref, que des avantages !

Comment mettre les boules de geisha ?

Vous avez sûrement déjà une petite idée. Il suffit de pousser les boules à l’intérieur du vagin, comme pour un tampon hygiénique. En cas de résistance ou de douleurs, n’hésitez pas utiliser un peu de lubrifiant. Veillez à bien les placer au-dessus des muscles du plancher pelvien (à peu près au même endroit qu’un tampon hygiénique). Mais selon vos envies, vous pouvez aussi tester d’autres positions afin de découvrir celle qui vous donne le plus de sensations.

Quelles boules de geisha sont faites pour moi ?

Envie d’acheter des boules de geisha ? Vous devez d’abord savoir dans quel but vous voulez les utiliser : juste pour le plaisir, ou pour faire travailler votre périnée ? Si vous débutez, optez plutôt pour des boules vaginales légères. Si vous êtes déjà une utilisatrice chevronnée, vous pouvez tenter des modèles plus lourds. Nous recommandons également aux novices de choisir des boules reliées entre elles et avec cordon de retrait, plutôt que des boules vaginales séparées.

Vous devez prendre en considération la matière et la taille des boules de geisha. Les plus petits modèles sont bien sûr plutôt faits pour les débutantes, tandis que les plus grosses boules de Kegel satisferont les utilisatrices expérimentées.

Types de boules de geisha

Métal

La taille et le poids des boules de geisha en métal sont particulièrement bien proportionnés, pour procurer une sensation intense, même s’il s’agit d’un petit modèle. Elles sont parfaites pour muscler le périnée et évidemment vous masser sensuellement la zone intime interne.

Les boules de geisha en métal sont parfaites si vous recherchez :

  • un massage interne

  • intense

  • une stimulation vaginale

  • une stimulation du point G

  • un exercice pour muscler le périnée

  • un toy hygiénique

Voir la collection de boules de geisha >>

Verre

L’avantage des boules vaginales en verre est de pouvoir être chauffées ou refroidies. Pour un effet frissons, mettez-les par exemple un peu dans le congélateur ou plongez-les dans l’eau froide. Pour une sensation chaude, réchauffez-les quelques instants au micro-ondes ou plongez-les dans l’eau chaude. Que vous optiez pour le chaud ou le froid, vous ressentez chaque fois une sensation supplémentaire particulière. Testez et découvrez l’option que vous préférez. Les boules de geisha en verre sont parfaites si vous recherchez :

  • plus de sensations

  • une stimulation vaginale

  • une stimulation du point G

  • un exercice pour muscler le périnée

  • un toy hygiénique

Voir la collection de boules de geisha en verre >>

Silicone

La particularité des boules de geisha en silicone est d’avoir un toucher doux. Cette matière est facile d’entretien, et d’utilisation sûre. Les modèles en silicone satisfont aussi bien les utilisatrices novices et les expérimentées. Les boules de geisha en silicone sont parfaites si vous recherchez :
  • une stimulation vaginale

  • une stimulation du point G

  • un exercice pour muscler le périnée

  • un toy hygiénique

Voir la collection de boules de geisha en silicone >>

Quelles boules de geisha sont faites pour moi ?

Vous ne savez pas quelles boules de geisha sont faites pour vous ? Relisez attentivement toutes les explications ci-dessus et choisissez la matière, le modèle et la taille de boules vaginales qui vous conviennent le mieux. Si vous êtes novice, préférez un modèle léger et petit. Si vous êtes déjà expérimentée, testez n’importe quelles boules de geisha à votre goût.

Le saviez-vous ?
Les boules de geisha sont utilisées à la fois pour muscler le périnée et pour procurer du plaisir sexuel depuis des siècles.

Comment atteindre l’orgasme ?

La femme accède à l’orgasme grâce à une stimulation ininterrompue. L’arrêt de la stimulation signifie l’arrêt de l’excitation progressive qui mène à l’orgasme, et il faut alors tout reprendre du début. Voilà pourquoi il est parfois difficile pour une femme d’atteindre l’orgasme pendant l’amour. Dès qu’on interrompt, même un peu, la stimulation, on diminue les chances d’atteindre l’orgasme.

Qu’est-ce qu’un orgasme ?
Un orgasme est un réflexe ou une réaction causé par la stimulation du clitoris. Il se crée une contraction des muscles profonds du vagin qui procure comme une succession de tremblements puissants et intenses. Les orgasmes n’ont jamais la même intensité, en raison notamment de votre niveau de relaxation. En cas de stress, vous retenez votre orgasme (souvent inconsciemment), et vous ressentez alors une sensation moins intense que si vous êtes totalement détendue.

Faites plus amples connaissances de vos zones érogènes
Une zone érogène est un endroit du corps humain qui peut stimuler des sensations sexuelles rien qu’en l’effleurant. Les zones érogènes ne sont pas les mêmes chez l’homme et la femme, et elles diffèrent aussi d’une personne à une autre. Découvrez ci-dessous où se trouvent les différentes zones érogènes féminines et masculines :

Types d’orgasmes

Clitoridien
Stimuler le clitoris est essentiel pour pouvoir atteindre l’orgasme. Quand cette zone intime est titillée, l’irrigation sanguine est intensifiée (dilatation) et le vagin se lubrifie. La sensibilité du clitoris augmente au fur et à mesure de la stimulation, et certaines femmes ressentent alors un orgasme (contraction) jusque dans leur vagin.

Vaginal
L’orgasme clitoridien est connu de la plupart des femmes, mais l’orgasme vaginal reste toujours un peu un mystère. N’est-il pas qu’un simple mythe ? Et s’il existe vraiment, quelles sont les sensations ressenties ? L’éjaculation féminine peut-elle uniquement venir d’un orgasme vaginal ? Pour de nombreuses femmes, combiner une stimulation vaginale à une stimulation clitoridienne intensifie la sensibilité de la zone intime. Mais l’orgasme qui en découle peut-il être considéré comme ‘vaginal’. Le clitoris semble plus gros que ce que l’on croit, et il est aussi constitué d’une partie ‘interne’. Et c’est cette partie qui procure du plaisir lors d’une extase vaginale.

Vaginal & clitoridien
Beaucoup de femmes ressentent un orgasme vaginal suite à une stimulation clitoridienne. Mais comme indiqué dans le paragraphe précédent, la question est de savoir si l’on peut séparer orgasme clitoridien et orgasme vaginal. Ce qui est sûr, c’est que la combinaison d’une stimulation clitoridienne et vaginale crée une contraction au plus profond de votre corps, vous faisant ressentir une extase inégalable. Stimuler ces deux zones érogènes vous fait donc atteindre un orgasme sensationnel.

Point G
Le point G se trouve à une profondeur d’environ 5 cm dans le vagin et donne une sensation un peu spongieuse au toucher. On ne peut sentir le point G que si l’on est déjà excitée. Plus l’excitation s’intensifie, plus cette zone érogène grossit. L’orgasme du point G procure une sensation bien différente de celle d’un orgasme clitoridien. En stimulant le point G, on se rapproche lentement de l’extase finale et l’orgasme ressenti donne l’impression d’un déversement dans une zone très large. Il provient de vos entrailles et se ressent de la colonne vertébrale jusqu’au haut du ventre. Certaines femmes ne savent pas reconnaître l’orgasme du point G, car la stimulation préalable est longue, tout comme l’orgasme lui-même.

Multiple
Certaines femmes sont capables de vivre différents orgasmes simultanés. C’est possible notamment grâce à un plancher pelvien bien musclé. Avec des muscles intimes puissants, l’orgasme peut être fortement intensifié et on peut même en ressentir plusieurs en même temps.

Pas d’orgasme… que faire ?
Ne désespérez pas. Beaucoup de femmes ne connaissent pas suffisamment leur corps ou n’arrivent pas à se détendre assez pour pouvoir atteindre l’orgasme. Notre conseil ? Apprenez à bien connaître votre corps grâce à la masturbation par exemple. En pratiquant le plaisir solitaire, vous découvrirez tous les secrets de votre propre corps : ce qui vous émoustille, où se situent vos zones érogènes, et quelle stimulation a le plus d’effets sur vous. Vous pouvez aussi faire votre périnée. Avec des muscles du plancher pelvien bien puissants, vous pourrez atteindre un orgasme plus intense, voire même renforcer les sensations. Des exercices de relaxation peuvent aussi vous aider. Dernier conseil : indiquez à votre chéri(e) ce que vous aimez ou pas. Ça rend les choses plus faciles.

La masturbation, ça sert à quelque chose !
Vous n’êtes pas sûre de savoir reconnaître l’orgasme ? Des exercices de plaisir solitaire ou la masturbation peuvent vous aider ! Ils vous permettront de trouver vos zones érogènes, et vous pourrez indiquer avec plus de précision ce que vous aimez ou pas pendant les rapports.